Capital-risque

Wakallet Consulting Agency > Blog > ENTREPRENEURIAT > Capital-risque

À chaque étape de la vie d’une entreprise correspond un besoin de financement particulier. Ainsi :

  • Le capital-risque finance le démarrage de l’activité et ses premiers besoins,
  • Le capital-développement finance les développements de l’entreprise et des besoins plus conséquents.

Qu’est-ce que le capital-risque ?

Le capital-risque est un élément du capital investissement qui regroupe l’ensemble des opérations qui consistent à prendre des participations temporaires et minoritaires au capital de sociétés non cotées.

Ces prises de participation sont réalisées par des professionnels ou des investisseurs aguerris ayant comme objectif premier la réalisation de plus-values, dans un temps le plus court possible.

Le capital-risque concerne seulement les opérations en fonds propres dans les entreprises innovantes en création ou les jeunes entreprises à fort potentiel de croissance.

 

Capital-risque : financer le risque des débuts

Le capital-risque finance se décompose en deux types de financement :

  • Le capital amorçage (seed capital) : intervention avant ou juste au début du démarrage de l’activité d’une nouvelle entreprise
  • Le capital création (start-up) : financement au démarrage de la nouvelle entreprise ou pendant son premier développement

Le terme « risque » prend toute son importance, car les investisseurs interviennent au moment où les chances de survie de l’entreprise sont les plus faibles. De ce fait, les retours sur investissement, s’il y en a, sont d’autant plus importants.

 

Capital-risque : le point de vue des investisseurs

Les principaux profils des capital-risqueurs sont :

  • Des personnes physiques semi-professionnelles qui décident elles-mêmes de leurs investissements
  • Des fonds gérés par des équipes professionnelles

 

 Les avantages du capital-risque

Les avantages du capital-risque sont :

  • Soutenir l’innovation
  • Possibilité de « dénicher une pépite »
  • Vivre une aventure entrepreneuriale
  • Transmettre son savoir
  • Retour sur investissement élevé en cas de succès
  • Avantages fiscaux

 

Les risques du capital-risque

Les risques du capital-risque sont :

  • Perte de l’investissement dans de nombreux cas
  • Risque de dilution après plusieurs levées de fonds dans la même société
  • Etre prêt à faire plusieurs levées de fonds dans la même société (« remettre au pot »)

L’appellation « capital-risque » ne concerne pas les besoins qui interviennent ensuite, car l’entreprise a une durée de vie déjà longue et le risque est moindre.

À noter : les FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation) permettent à des particuliers d’investir dans le capital-risque, car 60% de l’argent réuni doit être investi dans des petites et moyennes entreprises à caractère innovant et non cotées.

Le capital-développement prend la suite du capital-risque ; c’est l’intervention dans une entreprise en pleine maturité, lors d’une nouvelle phase de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *