Quels sont les freins à l’entrepreneuriat ? 

Wakallet Consulting Agency > Blog > ENTREPRENEURIAT > Quels sont les freins à l’entrepreneuriat ? 

Comme toute action que l’on peut entreprendre, l’entrepreneuriat possède aussi ses freins. Il suffit de les accepter pour qu’ils ne se présentent plus comme des obstacles mais comme de simples formalités à accomplir pour devenir entrepreneur. Cet article met en évidence les freins liés à la création d’entreprise et leurs solutions.

1- Le manque de temps

Lorsque l’on occupe déjà un poste ou qu’on possède de nombreuses responsabilités, la création d’entreprise reste difficile à envisager. Le temps demeure un élément essentiel pour perfectionner son projet : l’établir rapidement risque de vous faire commettre des erreurs et de vous conduire à l’échec. Nombreux sont les chefs d’entreprise qui occupaient un poste de salarié avant de monter leur boîte. Si quitter votre emploi est impossible, pour vous, dans les premiers temps, il ne vous reste plus qu’à aménager votre emploi du temps pour vous lancer.

2- Le manque de financements

Un frein important reconnu par de nombreux dirigeants dans leurs débuts demeure le manque de financements. Pour lancer un projet prometteur, le budget ne doit pas manquer à l’appel. Si vous ne débutez avec rien dans les poches, les banques et organismes de prêt ont tendance à vous fermer les portes. Il serait bête de passer à côté du projet de votre vie, sous prétexte que l’investissement pose problème. Rappelez-vous que l’aventure de Steve Jobs a commencé dans un simple garage… Certaines aides, mises en place par l’Etat ou par des organismes favorisant la création d’entreprise permettent de s’insérer dans l’entrepreneuriat.

3- Les lourdes procédures administratives

La partie administrative liée à la création d’entreprise peut en rebuter plus d’un. Les documents officiels paraissent longs et difficiles à obtenir pour une personne qui n’est pas experte en la matière. Ne baissez pas les bras pour autant ! Une étape qui peut faire peur mais qui se révélera, finalement, vite oubliée.

4- Un (trop) faible réseau

Un entrepreneur a besoin de s’entourer et de bénéficier d’un bon réseau. Lorsqu’on débute, cette prérogative s’avère, néanmoins, difficile à appréhender. Pas de panique ! Il existe quelques clés pour peaufiner au mieux votre carnet d’adresses. Épluchez, en premier lieu, les contacts de vos proches, ces derniers peuvent se révéler être une véritable mine d’or. Si vous suivez une formation ou que vous tentez votre chance dans un concours entrepreneurial, vous aurez d’ailleurs beaucoup plus de chances de rencontrer des professionnels voire de futurs partenaires. N’hésitez également pas à vous déplacer au culot. Renseignez-vous sur les personnes ou le type de profils que vous souhaitez compter parmi vos contacts et aller à leur rencontre : une démarche ambitieuse mais qui, bien souvent, porte ses fruits.

5- La peur du risque

Plus de 50 % des entreprises créées disparaissent avant d’atteindre leur sixième année d’existence. Ces chiffres peuvent paraître effrayants et freiner un certain nombre de créateurs. Investir son temps, son énergie et ses économies dans une affaire qui n’a pas la garantie de fonctionner, quoi de plus fou ? Tachez de dépasser vos peurs ! « Ne pas hésiter à prendre des risques. Contrairement à ce qu’on croit, le risque qu’on prend en créant son entreprise est beaucoup plus faible que les bénéfices qu’on peut tirer. Et on ne peut pas gagner si on ne prend pas de risques », affirme Diaa Elyaacoubi, fondatrice de Streamcore. Et même si le projet n’atteignait pas le succès escompté, vous auriez le mérite d’avoir vécu une aventure enrichissante et remplie d’enseignements.

 

6- Un rythme de vie effréné

Devenir entrepreneur implique un réel changement quant à son rythme de vie, surtout dans les premières années. L’entrepreneuriat occupe l’ensemble de votre vie, qui ne sera donc pas de tout repos. Mais après tout, combien ont l’occasion d’accomplir leur rêve à travers leur travail ? Une chance de vivre une aventure passionnante s’offre à vous, alors, saisissez-la ! Apprenez également à concilier vie professionnelle et vie personnelle pour lutter contre le stress et la peur de l’échec.

L’envie comme pilier de création

Parmi l’ensemble des freins que nous avons précédemment cité, le seul qui ne présente aucune solution semble être le manque de motivation. Si vous n’êtes pas passionné pas votre projet, inutile de vous lancer ! Un entrepreneur se doit d’être ambitieux mais aussi motivé par ses idées en toutes circonstances. Le manque d’envie n’a pas sa place dans l’univers entrepreneurial. Si vous estimez, en revanche, posséder une motivation sans faille ainsi qu’une réelle confiance en vos projets, alors foncez ! Prenez votre destin en main et devenez le dirigeant que vous avez toujours souhaité être.

 

Lire: 6 erreurs fréquentes lorsqu’on crée son entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *